Stephen Lucas

Sous-ministre délégué principal (Changement climatique)

Photo de Stephen Lucas Stephen Lucas a été nommé sous-ministre délégué principal (Changement climatique) en juin 2016.

Avant de se joindre à Environnement et Changement climatique Canada, M. Lucas occupait le poste de sous-secrétaire du Cabinet, Planification et consultations et Affaires intergouvernementales, au Bureau du Conseil privé. De 2013 à 2014, il a assumé les fonctions de secrétaire adjoint, Politique du développement économique et régional, au Bureau du Conseil privé.

De 2009 à 2013, alors qu’il était sous-ministre adjoint de l’Intégration des sciences et des politiques à Ressources naturelles Canada, M. Lucas était responsable de l’élaboration des politiques stratégiques relatives à l’énergie, aux ressources minérales et forestières, aux changements climatiques, à l’énergie propre et aux relations internationales et intergouvernementales. Il avait auparavant occupé, de 2007 à 2009, le poste de sous-ministre adjoint, Secteur des minéraux et des métaux, à Ressources naturelles Canada, où il a exercé son leadership en innovation, en exploitation minière écologique et en responsabilité sociale des entreprises.

M. Lucas a été directeur général de la Direction générale des produits de santé et des aliments (DGPSA), à Santé Canada, de 2003 à 2007, où il était responsable des politiques, de la planification et des affaires internationales. Dans le cadre de ces fonctions, il a dirigé les travaux du Plan de renouveau du système réglementaire des produits pharmaceutiques, des appareils médicaux et d’autres produits de santé et aliments. De 2000 à 2003, il a été directeur principal des Sciences, de l’Innovation et des Affaires régionales et autochtones, à Ressources naturelles Canada, après avoir occupé le poste de directeur, Politique stratégique, planification et coordination, au secteur des Sciences de la terre de Ressources naturelles Canada, de 1998 à 2000.

M. Lucas a commencé sa carrière de chercheur scientifique à la Commission géologique du Canada en 1988. Il a supervisé de nombreux diplômés issus des universités canadiennes. Il détient un baccalauréat en sciences appliquées, en génie géologique, de Queen’s University et un doctorat en géologie structurale et tectonique de Brown University.

Date de modification :